ActuNFT

Qu’est-ce qu’une DAO (Decentralized Autonomous Organization) ?

0
nft - Decentralized Autonomous Organization)

Dans le paysage crypto, plusieurs actualités tournent autour des DAO. Mais de quoi s’agit-il exactement ? En fait, une DAO est un modèle d’organisation d’une communauté ayant un objectif commun. Dans cet article, vous découvrirez les fondamentaux d’une organisation autonome décentralisée. Allons-y ! 

Définition d’une DAO 

En abrégé DAO, et de son étymologie anglo-saxonne Decentralized Autonomous Organization, une « organisation autonome décentralisée » est un système automatisé qui se base sur les contrats intelligents. Il s’agit d’une nouvelle tendance d’organisation qui obéit à des règles de gouvernance immuables et transparentes. Grâce à la technologie blockchain, les décisions prises n’ont pas besoin d’être validées par un organe central. 

Par ailleurs, les DAO sont considérés comme des communautés sur le web appartenant à un groupe de membres. Comparativement à la finance traditionnelle, ce sont des sociétés par actions. L’on y retrouve de trésoreries intégrées et accessibles à tous. Pour finir, une Decentralized Autonomous Organization s’apparente à un compte commun. 

Une DAO et ses caractéristiques principales 

Dans un premier temps, la DAO se distingue par son autonomie. Cela se justifie par le fait que l’organisation se base sur les smart contracts afin d’automatiser son fonctionnement. De toutes les façons, ces programmes sont disponibles sur la blockchain. 

D’autre part, la DAO présente un caractère décentralisé. En fait, les personnes appartenant  à l’organisation sont celles qui prennent des décisions par vote. Pour intégrer une DAO, chaque actionnaire devrait acheter un jeton natif qui lui donne un droit de gouvernance. Ainsi, une personne détenant un grand nombre de tokens augmente son pouvoir de décision. 

Les avantages d’une Organisation Autonome Décentralisée 

Une Decentralized Autonomous Organization propose une série d’avantages exclusifs. Premièrement,  son fonctionnement ne peut être stoppé par un organe central. Cela dit, chaque organisation dispose d’un code informatique depuis son lancement. Du coup, elle fonctionne de manière permanente et transparente et ne requiert l’intervention d’aune autorité centrale. 

Deuxièmement, une personne ne peut contrôler une organisation autonome décentralisée. De fait, c’est un système international et accessible à tous. Seulement, la blockchain se charge de vérifier toutes les opérations effectuées au sein d’une organisation.  

Enfin, il y a un aspect à ne pas négliger, à savoir la transparence totale d’une Decentralized Autonomous Organization. Cela s’explique clairement par le fait qu’il s’agit d’un système open source. 

Conclusion 

En dernière analyse, les DAO sont des organisations  qui permettent de s’auto-gouverner grâce à la technologie de blockchain. Elles ne requièrent nullement une intervention d’une autorité centrale. Cela démontre à suffisance que l’intervention d’un tiers de confiance n’est pas nécessaire. Dès lors, toutes les sociétés, coopératives ou associations pourront être gérées de manière transparente.  De nos jours, il devient de plus en plus facile de mettre en place sa propre DAO. Toutefois, la DAO est potentiellement exposée à des attaques cybernétiques, car il s’agit d’un outil informatique. 

 

NFT et Blockchain : quel impact sur l’environnement et l’écologie ?

Previous article

Le club de foot de Manchester City construit son stade dans le Métaverse

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actu