ActuNFT

Qu’est-ce qu’un White Paper NFT ?

0
news nft - white paper

Dans l’univers des crypto monnaies et des NFT, le Livre blanc ou White paper est un document d’information très important pour les concepteurs et les potentiels investisseurs. Simplement, c’est une feuille de route qui permet de développer un projet NFT. Dans cet article, nous allons définir le terme White paper et nous présenterons ses propriétés financières, techniques et commerciales.  

White Paper NFT : définition et explication  

En anglais, White Paper, le livre blanc est u document physique ou numérique qui relate les spécifications techniques et économiques d’un projet NFT. Il s’agit clairement d’un recueil des renseignements financiers, technologiques et commerciaux. Bin plus, vous y trouverez une roadmap (feuille de route) qui permet de suivre l’évolution du projet au fil du temps. Dans le domaine des monnaies crypto et des NFT, le White paper s’apparente à un plan mis en place par les créateurs pour détailler le bien-fondé de leur projet. Pour finir, le livre blanc est présenté de manière à exposer la solution technique de chaque projet NFT. 

L’objectif et l’enjeu du White paper 

De manière simple, le livre blanc a pour objectif principal de proposer des idées et des opportunités aux potentiels investisseurs. Il est donc question de convaincre les utilisateurs à rejoindre le projet NFT. Cela étant, le lecteur prend connaissances des avantages et des risques liés à ce projet. Très souvent, les White paper est nécessaire pour les levées de fonds lors d’une ICO. Plus la feuille de route est réaliste, plus le projet intéresse un grand nombre de personnes. En un mot, le livre est une passerelle pour mieux cerner l’utilité d’un projet. 

Les promesses du White paper sont-elles respectées ? 

On ne le dira jamais assez, le livre blanc a pour objectif e décrire le projet. Mais, est-ce vraiment un gage de réussite pour tout projet NFT ? Très souvent, il est considéré comme un tissu des promesses. Il revient à chaque investisseur de juger la pertinence du projet avant de s’y lancer. D’ailleurs, le White paper NFT ne cache pas ses ambitions marketing. Il n’est donc pas exclu que l’initiateur du projet soit un escroc. Dans certains cas, les crypto-investisseurs peuvent faire face à un exit scam à la fin de l’ICO. 

Conclusion 

Pour terminer, le White paper s’apparente à un récapitulatif des attentes d’un projet NFT. Il laisse clairement connaître l’initiateur et la feuille de route pour réussir ledit projet. Généralement, le livre blanc permet de lever des fonds lors d’une Initial Coin Offering (ICO). Cela étant, les promesses sont savamment conçues pour convaincre les personnes intéressées. Toutefois, il n’en demeure pas moins que le livre blanc peut être perçu comme un leurre. Par conséquent, la prudence devrait être le mpt d’ordre avant d’investir dans une ICO. Et gardez toujours à l’esprit que tout ce qui est mentionné dans le White paper n’est pas un gage de sérieux. 

R2E (Risk-to-Earn), qu’est-ce que c’est ?

Previous article

NFT et droit d’auteur (Copyright), comment ça marche ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Actu